Espace Adhérents
   
     
   
Fenarive > Actualités

Actualités

S'abonner aux actualités

CA + AG FENARIVE - 14 Mai 2024

lire la suite

Ingrecos - Table ronde - 12 Mars 2024

lire la suite

La FENARIVE intervient à la journée technique REUT de l'AEAG - 06 Février 2024

Table ronde industrielle journée technique REUT AEAG

à lire pour en savoir plus et télécharger les supports  : voir le post linkedin de l'AEAG

lire la suite

ABD2023 AQUABUSINESS DAY - 14 Decembre 2023

Le 14 décembre prochain, la FENARIVE prend la parole aux Aquabusiness Days,  3ème édition organisée par Aqua-valley, au Planet Océan de Montpellier.

Nous ambitionnons de réunir 250 professionnels du domaine de l’eau pour identifier et débattre de nouvelles opportunités d’affaires et projets autour du thème d’actualité

Eaux : Ressource, Usages & Changements Climatiques”.

le 14 décembre, nous interviendrons à la Conférence 1 qui se tiendra de 10h à 10h45 sur la thématique « Comment réduire l'impact eau des entreprises de l'arc méditerranéen ? » ;  Il est des plus opportuns que les participants soient édifiés des conclusions du colloque organisé par la FENARIVE le 28 novembre prochain en matière de sobriété et d’efficacité dans les usages de l’eau dans l’industrie.

lire la suite

COLLOQUE REUT FENARIVE - 28 Novembre 2023

28/11/2023 COLLOQUE #FENARIVE :  La réutilisation des eaux non conventionnelles est-elle un levier activable pour atteindre les - 10% de pression hydrique à 2030 en France ? Quelle est la politique de l'eau en France aujourd'hui et commet les industriels la mettent en oeuvre ?

Les sites ICPE sont-ils concernés par les nouveaux décrets REUT ? Quelles sont les bonnes pratiques qui fonctionnent ? des outils pour m'aider à démarrer ou aller plus loin ?

Public cible : Toute personne concernée par la mobilisation dans l'industrie sur les enjeux de disponibilité de la ressource en eau et l'#économie circulaire de la ressource (environnement, développement durable, RSE, affaires publiques, QHSE, fédérations..).

Le lien d'inscription 

Détails sur la page LinkedIn de #FENARIVE

lire la suite

Salon des maires, porte de Versailles - 22 Novembre 2023

CONFERENCE FENARIVE mercredi 22/11/2023 après midi pour la rencontre « Territoire 2050 » organisée par le Pôle Métropolitain à l’occasion du 105e congrès de l’Association des Maires de France et des présidents d’intercommunalités.

lire la suite

CA FENARIVE - 16 Novembre 2023

9h30 - 12h30 : VISIO et PRESENTIEL SUR INSCRIPTION. Lien envoyé par mail aux administrateurs, précisez votre participation au déjeuner.

lire la suite

MARDI DGPR : Sécheresse au programme - 17 Octobre 2023

Programme de l'après-midi à télécharger

lire la suite

REDEVANCES ET LOI DE FINANCE - 12 Octobre 2023

PROCHAINE REUNION EN NOVEMBRE REMPLIR LE DOODLE ADHERENTS : https://doodle.com/meeting/participate/id/eXM58xVa
lire la suite

(#112) série Responsabilité & Environnement des Annales des Mines intitulé « L’eau et le changement climatique » - 05 Octobre 2023

📣 📣📣 J’ai le plaisir de vous partager le lien vers le numéro d’octobre 2023 (numéro 112) de la série Responsabilité & Environnement des Annales des Mines intitulé « L’eau et le changement climatique », pour lequel nous avons apporté notre contribution. Bonne lecture 💦
https://lnkd.in/eceSR6cA

lire la suite

FENARIVE - 29 Septembre 2023

lire la suite

Biodiversité : Consultation SNB (Stratégie Nationale Biodiversité) - 20 Juillet 2023

A l’issue de consultations territoriales et nationales, la première version de la stratégie, comprenant 20 mesures, a été élaborée. C’est à l’occasion d’un comité national, tenu le 20 juillet 2023 au Ministère de la Transition écologique, que celle-ci a été présentée.


Si elle est dorénavant mise à consultation des instances, elle a pour ambition d’être complétée puis publiée à l’automne 2023 : https://www.ecologie.gouv.fr/strategie-nationale-biodiversite

L'eau, ressource naturelle et patrimoine commun, est au premier plan de la stratégie nationale pour la biodiversité.

Les industriels ont un rôle à jouer pour restaurer et protéger la ressource en eau dont ils ne consomment que 4% en France (voir le PSH national).

Les ambitions de la SNB passent par un usage sobre des ressources, dont l’eau. C’est une approche territorialisée par la délégation du sujet laissée à la main des préfets.
"Restaurer la biodiversité partout où cela est possible" est une ambition de la SNB dont les industriels pourront se saisir et dialoguer avec les agences de l'eau pour lancer des projets appropriés.

On passe d’une logique de protection des espèces à une logique d’intégrité des écosystèmes. C’est plus holistique et plus durable.
Il est attendu que « d’ici à 2030, au moins 30 % des zones d’écosystèmes terrestres, d’eaux intérieures, côtiers et marins dégradés fassent l’objet d’une restauration effective » ; notamment pour protéger la ressource en eau, la France soutient l’adoption d’un règlement ambitieux, mais surtout mesurable, qui vise à soutenir les solutions fondées sur la nature pour restaurer les milieux.
Les leviers en lien avec l’eau seront :
- Continuité écologique : trames vertes et bleus pour permettre aux espèces de passer d’un milieu à l’autre
- Trames noires : lutter contre les pollutions lumineuses qui perturbent certaines espèces
- Résorber les obstacles « points noirs »
- Renaturation et désimperméabilisation des villes (500 millions dédiés de 2022 à 2027)
- Restaurer les zones humides qui sont des supports de biodiversité, participent à l’épuration, régulation de l’eau, prévention des crues, stockage du carbone
- Restaurer les sols pour mieux réguler le cycle de l’eau

Pour soutenir les entreprises dans ces démarches, l’OFB investit dans le label entreprises engagées pour la nature et vise 5000 entreprises engagées.
Il est attendu que le reporting CSRD soit un levier ainsi que l’article 29 de la loi LEC. Le fond friche et le fond vert apporteront du soutien. Du mécénat de compétence sera proposé par le ministère de l’environnement en formant 2,5 millions d’agents à l’épuisement des ressources, à l’effondrement de la biodiversité et au bouleversement climatique.

Rejoignez la #FENARIVE pour aborder vos enjeux stratégiques d'usage de l'eau avec vos paires. contact@fenarive.fr

lire la suite

CA et AG 2023 - 23 Juin 2023

CA 23 06 2023

Toutes les présentations sont à présent disponibles dans l'intranet.

Lieu : LCA La Coopérative Agricole, 43 rue Sedaine 75011 Paris


Programme : 
- REX industriels sur la gestion de l’eau, sobriété et qualité :

Patrick Roiron, Cristal Union, Responsable QHSE et veille industrielle

Jean-Yves Robin, Arkema, Global Water Project Director

- Agence de l'eau : Régis Téhet, chef du service industrie, micropolluants, pluvial et assainissement à la direction du programme et des interventions de l’agence de l’eau Seine Normandie :  "l'encadrement européen des aides d'Etat" ou comment optimiser vos dossiers d’aide dans la transition hydrique

- DGPR, ministère de l'environnement "Programme d'actions de l'inspection des installations classées dans le domaine de l'eau incluant la sécheresse"

avec l'aimable participation de la DGE.

lire la suite

Gestion de la ressource en eau : projet de décret soumis à consultation publique - 07 Juin 2023

Le ministère de l'environnement soumet à la consultation publique un projet de décret portant diverses dispositions relatives à la procédure d’autorisation environnementale, à la planification et à la gestion de la ressource en eau.

Ce projet a pour objet d’améliorer les rédactions de certaines dispositions du Code de l’environnement relatives à l’eau et à l’autorisation environnementale.

Nous vous invitons à transmettre directement vos commentaires sur le site internet de la consultation. Les contributions étant attendues jusqu'au 7 juin.

https://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-de-decret-portant-diverses-dispositions-a2845.html

lire la suite

La Fénarive participe au CASH - 17 Mai 2023

Le Comité d'anticipation et de suivi hydrologique (CASH), chargé par le Comité national de l’eau de mieux anticiper et gérer les épisodes de sécheresse, s’est réuni le 17 mai dernier pour faire le point sur la situation et renforcer les mesures d’économie d’eau. Cette réunion était présidée par M. Christophe BÉCHU, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et Mme Bérangère COUILLARD, secrétaire d’État chargée de l’Écologie à l’hôtel Roquelaure.

Veuillez trouver la présentation qui nous a été donnée pour les prévisions de la situation hydrique en France dans la partie adhérents du site.

Ce CASH a été suivi d’une conférence de presse du Ministre pour présenter le guide sécheresse visant à mettre en œuvre des mesures de restriction des usages de l’eau en période de sécheresse.

lire la suite

La Fénarive participe au CASH - 27 Avril 2023

Le Comité d'anticipation et de suivi hydrologique (CASH), chargé par le Comité national de l’eau de mieux anticiper et gérer les épisodes de sécheresse, s’est réuni le 27 avril dernier pour faire le point sur la situation et renforcer les mesures d’économie d’eau. 

lire la suite

CNE - La Fénarive défend les intérêts des industriels dans la réforme des redevances AE - 04 Avril 2023

lire la suite

53 mesures pour l'eau - 31 Mars 2023

Retrouver sur ce lien le plan annoncé par le gouvernement le 30 mars 2023 pour une gestion résiliente et concertée de l'eau.

En cinq axes, le chef de l’Etat engage la France vers une réduction des usages de l’eau de 10% en 2030.  

lire la suite

La Fénarive participe au CASH - 23 Février 2023

Retrouvez les présentations et prévisions du Comité d'Anticipation et de suivi hydrologique dans l'intranet réservé aux adhérents.  

lire la suite

La Fénarive participe au CASH - 23 Février 2023

lire la suite

Assemblée Générale annuelle - 02 Juillet 2020

lire la suite

ETUDE : actions des industriels en faveur de la préservation de la ressource en eau - 01 Juin 2020

lire la suite

Plan national submersions rapides - 17 Février 2011

Un an après la tempête Xynthia (qui s'était abattue sur la Charente-Maritime et la Vendée dans la nuit du 27 au 28 février 2010, provoquant la mort de 53 personnes), le plan national submersions rapides vient d’être validé par le Premier Ministre.
Ce plan, qui constitue une véritable feuille de route de l’Etat en matière de prévention des risques d’inondation, est doté d’un budget de 500 M€ sur la période 2011-2016 qui seront prélevés sur le fonds Barnier de prévention des risques naturels majeurs. Il comprend plus de 60 actions concrètes et se décline en 4 axes prioritaires :

1. Maîtriser l’urbanisation dans les zones à risques
√ Accélération des plans de prévention des risques littoraux (PPRL). Dans un délai de 3 ans, 242 nouvelles communes littorales devront être couvertes par un plan de prévention des risques (PPR). Les PPR de 68 communes seront également révisés ; la prise en compte des risques en amont dans les stratégies d’aménagement sera encouragée ;
√ Aucune construction de digue ne pourra être autorisée pour ouvrir de nouveaux secteurs à l’urbanisation ;
√ L’Etat proposera à la fin 2011, un référentiel technique officiel de travaux de prévention du risque d’inondation dans l’habitat existant, qui servira de support aux professionnels (bâtiment, experts, administration) pour définir, prescrire, ou réaliser des travaux. 

2. Améliorer les systèmes de surveillance, de prévision et d’alerte
√ Mise en place par Météo France d’une vigilance spécifique météo « vagues submersions » pour fin 2011 ;
√ Une meilleure couverture du territoire par le renouvellement et le renforcement du réseau de radars hydrométéorologiques ;
√ L’extension du réseau de cours d’eau surveillé par l’Etat. 20 800 km de cours d’eau font actuellement l’objet d’une surveillance par l’Etat sur le territoire métropolitain. Aux extensions déjà prévues - pour un linéaire de l’ordre de 600 km sur 2010 et 2011 – s’ajouteront dans les deux ans qui viennent celles actuellement à l’étude.

3. Renforcer la fiabilité des digues
L’engagement de 1200 km de travaux de confortement d’ouvrages est prévu sur la période 2011-2016 et l’Etat mobilisera pour cela des ressources de l’ordre de 500 M€. Le travail de recensement des digues sera achevé d’ici la fin du 1er trimestre 2011 pour les digues fluviales et d’ici la fin de l’année pour les ouvrages maritimes. Les services de contrôle de la sécurité des ouvrages hydrauliques (digues et barrages) ont été regroupés au sein des Directions Régionales de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement (DREAL), et renforcés à hauteur de 50 postes sur 2009-2011.

 4. Développer une véritable culture du risque
Les plans communaux de sauvegarde (procédures visant à préparer et organiser la commune pour faire face aux situations d'urgence), seront rendus obligatoires dès prescription d’un plan de prévention des risques. Actuellement, ils ne sont mis en place que pour les PPR approuvés.
Un nouvel appel à projets "programmes d’actions de prévention des inondations " (PAPI) est lancé. Ces contrats entre un maître d’ouvrage, l’Etat, les collectivités locales permettent de déployer sur un bassin de risques une politique cohérente, qui prend en compte tous les aspects de la prévention : maîtrise de l’urbanisation dans les zones à risques, réduction de la vulnérabilité du bâti existant, protections, alertes, information préventive… Cette nouvelle génération de PAPI intègre désormais explicitement le risque de submersion marine.Afin d’assurer la cohérence de la politique de gestion des risques d'inondation, la ministre a annoncé la mise en place d’une nouvelle gouvernance, ouverte aux collectivités territoriales et à la société civile. En effet, il ne peut exister de politique de prévention des inondations efficace et pertinente sans un effort collectif et un dialogue constant entre tous les acteurs concernés.

lire la suite