Disponible jusqu'au

Une année de travail qui a permis d'identifier les investissements préservant la ressource, en qualité et quantité.

En complément des 5 CSF qui sont intervenu à notre AG du 14 mai 2024, veuillez trouver dans ces documents une synthèse de tous les PSH des CSF du Comité National de l'Industrie, soutenus par la DGE.

Les 55 sites industriels "à fort potentiel de réduction des prélèvement" mettent en avant 60 projets représentant 327 millions d’euros d’investissement pour les projets les plus matures, correspondant à une économie d’eau de 77 millions de m3, soit 12,6% du total des prélèvements de l’ensemble des sites engagés dans la démarche.
En parallèle, 16 filières du Conseil national de l’industrie ont présenté des feuilles de route, s’engageant ainsi dans plus de 100 actions pour la sobriété hydrique de leurs entreprises.
Les autres secteurs économiques se sont également mobilisés à travers la rédaction de chartes volontaires pour les secteurs du commerce et de l’artisanat, ainsi que la réalisation d’une étude sur les besoins en eau du secteur du tourisme.

Parmi les 32,8 milliards de m3 d’eau prélevés en France en moyenne entre 2010 et 2019, 9 % sont consacrés aux usages industriels. L’industrie rejette la majeure partie de l’eau prélevée dans le milieu naturel. Ainsi, parmi les 4,1 milliards de m3 d’eau douce consommés en France, c’est-à-dire non restituées dans les milieux aquatiques après utilisation, l’industrie représente 168 millions de m3 , soit 4 %.

L’industrie a pleinement pris la mesure des difficultés croissantes d’accès à la ressource et s’est engagée depuis une vingtaine d’année à diminuer ses prélèvements. Ainsi, les prélèvements ont diminué de 1,6 % par an en moyenne depuis 1994, ce qui représente diminution de 42 % sur la période 1994-2020. Ces efforts permettent également de maintenir un objectif de réindustrialisation et la création d’emplois industriels, qui constituent une des priorités majeures du gouvernement pour le développement d’une industrie verte et décarbonée.

Pour aller plus loin :

  • Les projets industriels pourront être accompagnés par les dispositifs des Agences de l'eau (12ème programme, du 1er janvier 2025 au 31 décembre 2030).
  • Les projets d'innovation pourront être financés par Innov 'eau instruit par l'ADEME (Plan d'investissement France 2030). Vous pouvez retrouver la présentation détaillée d'INNOV 'EAU et des contacts clé dans la présentation du 28 novembre 2023, colloque REUT de la FENARIVE.

Accès aux présentations de l'AG publique

Ajouter aux favoris
  • Version
  • Télécharger 23
  • Taille du fichier 2.25 MB
  • Nombre de fichiers 2
  • 1671_-_CP_-_Plan_Eau_-_lEtat_devoile_la_liste_des_50_sites_industriels_engages_dans_une_demarche_de_sobriete_hydrique.pdf
    1671_-_CP_-_Plan_Eau_-_lEtat_devoile_la_liste_des_50_sites_industriels_engages_dans_une_demarche_de_sobriete_hydrique.pdf
    59.78 KB
    1671_-_DP_-_Volet_industriel_du_Plan_Eau_-_22_mars_2024.pdf
    1671_-_DP_-_Volet_industriel_du_Plan_Eau_-_22_mars_2024.pdf
    2.19 MB
  • Date de création 6 juin 2024