Disponible jusqu'au

Editorial
Secteur industriel parmi les plus grands utilisateurs d’eau, la filière « Chimie et Matériaux » a
pleinement conscience que cette ressource devient de plus en plus précieuse. Depuis
plusieurs années, des actions de réduction des prélèvements ont été mises en place. Grâce
aux investissements engagés, le secteur a ainsi contribué à la réduction de 30% des
prélèvements dans l’industrie depuis 20 ans.
La filière partage bon nombre d’objectifs et d’actions prioritaires du plan « eau » du
gouvernement, et notamment :
- Une évolution de la réglementation visant à faciliter la réutilisation de l’eau ;
- L’accompagnement des sites avec le plus fort potentiel de réduction de manière à
accélérer les mesures d’efficacité hydrique au sein des installations, en tenant compte
des progrès déjà réalisés ;
- La diffusion d’un outil d’alerte, afin que l’ensemble des utilisateurs puissent anticiper
d’éventuelles situations critiques.
Pour contribuer à diminuer la pression des activités industrielles sur la ressource en eau, la
filière présente aujourd’hui son plan de sobriété hydrique, dont les principales actions seront
de :
- Progresser dans la cartographie de consommations d’eau des sites et mettre en place
des indicateurs de suivi sur le prélèvement, la consommation et la réutilisation ;
- Poursuivre le plan d’accompagnement des acteurs de la filière en déployant l’outil
d’autodiagnostic et le guide des bonnes pratiques développés par France Chimie (avec le
soutien de l’Agence de l’Eau Seine Normandie) et en s’appuyant sur les travaux initiés par
les autres fédérations (Copacel, Elanova, Febea, …) ;
- Renforcer les actions d’information et de sensibilisation des entreprises au travers de
journées d’échange en région en coordination avec le CSF Eau ;
- Promouvoir une évolution du cadre réglementaire pour une réutilisation renforcée des
eaux usées traitées et des eaux de pluie et accompagner sa mise en oeuvre ;
- Veiller à la meilleure utilisation des aides des Agences de l’eau et envisager, si nécessaire,
le renforcement de l’accompagnement financier proposé aux entreprises.
La filière réitère sa demande de pouvoir bénéficier de la part du CSF Eau d’un benchmark
européen sur les technologies disponibles et sur les pratiques de stockage sur site, afin d’en
tirer des pistes de travail en France. Une participation des apporteurs de solutions sera
également recherchée pour les journées d’échange en région.
Frédéric Gauchet
Président du CSF « Chimie et Matériaux »

Ajouter aux favoris
  • Version
  • Télécharger 4
  • Taille du fichier 2.51 MB
  • Nombre de fichiers 1
  • plan-sobriete-hydrique-filiere-chimie-et-materiaux-web.pdf
    plan-sobriete-hydrique-filiere-chimie-et-materiaux-web.pdf
    2.51 MB
  • Date de création 28 décembre 2023